First month

Bilan Melbourne en images

 

--- Look at the vidéo ---

Écrire commentaire

Commentaires : 0

(14/11/12) : Déjà un mois en terre australienne !

Un petit bilan de ce 1er mois s'impose en ce jour d'anniversaire...
Initialement prévu : Ce qu'il s'est passé en réalité : Bénéfices/expériences et leçons tirées :
1 mois en helpX à Woodend chez Adam 4 déménagements :
- 5 jours chez Adam
- 7 jours en helpX chez Megan dans Melbourne (à Fitzroy nord)
- 1 nuit en Backpackers
- 3 semaines en appartement dans le centre ville
J'ai multiplié les expériences, chacune constituant mes premières expériences dans ce domaine ! Ne pouvant pas travailler chez Adam à cause de mes cours et de la distance entre le domicile et l'école (2h de train/jour), j'ai payé ma chambre chez l'habitant. Chez Megan je faisais du ménage après mes cours l'après-midi : beaucoup trop dur de cumuler les 2, impossible d'avoir du temps pour soi la journée et le soir j'étais bien trop fatiguée pour sortir. La nuit en backpackers ? Il faut le tester lorsqu'on est en road trip. C'est sympa et très facile pour rencontrer du monde, je le conseille pour les premiers jours. La location de l'appartement c'était le bouquet final, le must du confort évidemment. Partagé avec un couple australien de mon âge, en plus de mon cousin, c'était royal.
4 semaines de cours d'anglais 4 semaines de cours d'anglais Être inscrite à l'école m'a non seulement permis d'améliorer incontestablement mon anglais mais aussi de rencontrer la majorité de mes amis.
Aucun frais d'hébergement et peu de nourriture 4 jobs ponctuels cumulés pendant 3 semaines : femme de ménage, professeur de français, femme de ménage de nuit dans un restaurant, masseuse à domicile
  • Coût hébergement = $578 soit 475€
  • Salaire total jobs = $609 soit 500€ (à ce jour)

-> Les frais d'hébergement non prévu sont couverts en ayant travaillés en moyenne 26h30 en 3 semaines, ça va !

L'Australie me fait du bien !

 

  1. Avoir envie de légumes moi ? Existe t-il d'autres légumes que les pommes de terre et les tomates ? Jamais entendu parlé. Pourtant en Australie depuis quelques semaines, l'envie de légumes s'est rapidemment faite ressentir... Quel étrange prédilection n'est-ce pas ? Et là n'est pas le plus inquiétant dirais-je, ce qui risque de donner des frissons à la plupart de mes proches et surtout ma petite mamou, c'est que aussi étrange que cela puisse parraître...j'ai apprécié ma salade de betteraves et maïs ! L'épidémie ne s'arrête pas là, c'est un sacré virus que j'ai attrappé là : le lendemain je suis allée au marché acheter des légumes et suis rentrée avec 5 sacs de courgettes, tomates, salade, champignons et pommes de terres (évidemment, vous croyiez quoi ?!)
  2. Entendre parler anglais devient naturel : l'autre fois j'ai remarqué qu'il m'arrivait maintenant d'entendre parler anglais en croyant qu'il s'agissait de français. La traduction devient automatique, si ça ce n'est pas fantastique !? Je n'aurais jamais, c'est encourageant. Honnêtement, je vois sacrément l'évolution en tout juste un mois, jour pour jour.

------------------------

Des astuces pour les petits budgets :

 

Devant l'excessivité des prix en Australie, la survie prend le dessus et les économies deviennent vitales. Mais les plaisirs restent importants pour le moral, les bons plans en sont la clé. Je peux par exemple citer :

 

  • Les beignets recouverts de chocolat fondant sous la bouche et fourrés à la confiture : $1 chez Coles ! Héhé. Petit plaisir perso, alors je vous averti, si à la diffusion de cet article il y a rupture de stock, je boycotte toute la chaîne Coles !!!
  • Les légumes bradés à la fermeture du Victoria market (mais probablement bon nombre d'autres marchés), vendu par sachet à $1 pièce ! Les légumes comme les tomates sont en général bien mûres mais pour le reste, rien à dire, c'est du last minute tout simplement. Pensez y !
  • Les ice cream de Mac Donalds : 0,30$ seulement ! Et sachez que la glace est vraiment très bonne, au goût de fromage blanc sucré et crémeux, le cornet est lui tout petit mais la glace bien garnie pour quelques miséreux centimes !! C'est à se demander où Mc Do fait son bénéf'... mais peu importe, c'est parfait comme plaisir à petit prix !
  • Marcher dans Melbourne est aisément faisable : le centre ville n'est pas si grand que cela finalement, donc plutôt que de payer le tram, marchez vous verrez d'autant plus de beaux quartiers où le tram ne passe pas !!
  • Si vous êtes chez Yes, Optus, ce que je vous conseille fortement car pour $30 vous avez les textos illimités sur les n° australiens, les appels illimités sur les n° Optus, la connection internet à FB, aux mails, etc en illimitée, mais également 500MB de connection internet comprise en plus pour Skype par exemple et vos $30 de crédit peuvent être utilisés pour appeler en France pendant 4h10 !!!! Par ailleurs, si vous rechargez $30 de crédit tenez vous bien : 100 minutes ou 200MB de connection supplémentaires au choix vous sont offerts ! Que demander de mieux ?!

------------------------

Des petites choses à savoir sans quoi vous pourriez être sanctionné d'une amende...

 

  1. Le port du casque à vélo est obligatoire en Australie, ou du moins dans l'état de Victoria.
  2. Le moindre mégo jeté parterre vous coûtera pas moins de $90 !
  3. Traverser le passage piéton au rouge est également verbalisable.
  4. Boire sur la voie publique est interdit et durement sanctionné : $100 par tête !! Pourtant, à la plage rare sont ceux qui n'ont pas leur petit pack de bière, voire même pour certains le cubi de vin... je ne citerai personne :)

 

Cela explique la propreté des rues et l'étrange discipline des australiens !

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    arnal marie (mercredi, 14 novembre 2012 10:55)

    un joli bilan pour ce premier mois; félicitations; contente de savoir que les progrès sont énormes dans la pratique de l'anglais (rien de tel que de séjourner dans un pays étranger pour en apprendre la langue);
    j'ai bien rigolé en effet en voyant que tu prenais goût à certains légumes, car il est vrai que jusqu'à présent mis à part les pâtes, pommes de terre, courgettes ou salades, tu n'aimais pas grand chose;
    continues bien; bisous de mamou

  • #2

    TATA NAT (mercredi, 14 novembre 2012 16:21)

    coucou je vois que tu t'éclates amuse toi bien et mange bien des légumes car ça fait du bien pour la santé. j'etais entrain de faire des papiers j' ai pensé à toi et de temps en temps je vais sur ton blog. je te fais de gros bisous. Je pense à toi souvent. affectueusement tata nat


(10/11/12) : Bientôt la fin de la routine à Melbourne...

" I have the whole world at my feet ! "
" I have the whole world at my feet ! "

Mes derniers jours de cours sont loin d'être tristes, croyez moi. Excitée comme une puce, il m'est impossible de me débarrasser de ce smile envahissant et de tenir en place. Pire que d'habitude. Je reprends ma vie à 200km/h, activation ! Même le soir, même sous la pluie, même épuisée de la veille, j'ai besoin de me balader, d'être dehors, d'y écouter la musique, d'être avec les cops, de voir des choses, de papoter avec tous les passants suscitants ma curiosité.... A l'approche de mon départ, je soupçonne un brin d'excitation pour la suite de l'aventure, que dis-je, le début de l'aventure !

 

J'avais presque oublié l'excitation des départs en voyage. Mon dieu quel sacrilège, c'est bien la plus belle raison de vivre, jamais je ne voudrais oublier ça ! Une sensation de légèreté extrême flotte autour de moi. J'adore cette impression d'être le maître du monde, de croquer sa liberté à pleine dent. Tout simplement esquis.

 

L'idée de voir autre chose et surtout la vraie Australie : le bush, de rencontrer d'autres personnes et de casser cette routine qui commençait à trop s'installer à mon goût, m'enchante à tel point que je ne sais comment vous la décrire. C'est fantastique. Mais j'ai tout de même un petit pincement au cœur à l'approche de mon départ... J'ai rencontré énormément de monde, tous plus adorables les uns que les autres et tout le monde va me manquer surtout my friend coréenne Bora ! Mais ça fait partie du jeu et autant on se reverra dans un autre coin de l'Australie, who knows.

 

Allez, on lave le linge, rapatrie tout le bowdel éparpillé dans la chambre et va falloir à nouveau boucler le sac, oh oui ! Mais avant, je compte bien profiter de mes derniers jours ici, faire la fête, aller à la plage, visiter Melbourne en long, en large et en travers and so on...

Écrire commentaire

Commentaires : 0

(05/10/12) : English language courses

A l'approche de mes derniers jours de cours (déjà), je tenais à vous en toucher 2 mots afin de répondre à vos interrogations récurrentes...

Les cours d'anglais sont ils similaires aux cours de langue en France ?

Oui et non. Pour commencer, ici il n'y a aucune "honte à parler" alors qu'en France toute personne prenant la parole en langue étrangère est aussitôt raillé. Aucune moquerie ici, tout le monde est au même niveau et s'entraide. Le prof est d'une pédagogie exemplaire pour sa première année d'enseignement, qu'il en ferait à juste titre pâlir de jalousie bon nombre de "prof d'anglais".
Sous forme de jeux nous sommes amenés à constamment parler de sujets différents, des plus fantaisistes aux plus classiques et directement utiles dans la vie quotidienne. C'est très intéressants et peut être la meilleure manière d'aborder différents thèmes. Mais je vous rassure, dans les classes de niveux supérieurs, c'est beaucoup plus studieux.
Autre point important, les cours linguistiques donnés dans le pays concerné sont incontestablement plus bénéfiques que nul autre enseignement dans son pays d'origine, c'est évident. Et c'est ce qui fait le plus de ces cours : l'omniprésence de l'anglais, ne serait ce que pour demander une photocopie supplémentaire, l'autorisation d'aller au toilette ou pour bavarder avec sa voisine !
Les cours d'anglais sont ils utilises ?
Oui, toujours. Quelque soit le niveau c'est toujours un plus. On y revoit les bases mais y apprend énormément de nouvelles formulations, tournures de phrases, expressions... en 4 semaines de cours je n'ai vu quasiment que des nouvelles choses !
Évidemment la pratique sur le terrain est la partie la plus importante de l'apprentissage linguistique mais le fait de suivre des cours d'anglais permet selon moi, d'accélérer cette insertion dans le monde réel.

Il est cependant important de réviser un minimum : certains élèves de ma classe m'ont dit réviser 4h par jour, pour ma part j'avoue être loin du compte et ne réviser que seulement 4h...par semaine, et encore. Personnellement, 4h par jour cela me paraît énorme, en plus des 5h de cours et de la pratique quotidienne, c'est tout juste bon pour s'écœurer de l'anglais ! L'essentiel est d'assimiler chaque jour ce qui a été vu et se fixer l'objectif de l'utiliser au cours de la journée !

 

• Faut il impérativement suivre 6 mois de cours pour avoir un bon niveau linguistique ?
Pour ma part, je n'ai suivi qu'un mois de cours et je ne penses pas qu'au delà de 2 mois de cours cela soit aussi bénéfique qu'au cours des premiers mois. Toutefois, cela dépend bien évidemment du niveau de chacun, quelqu'un qui est incapable de parler et ne comprend absolument rien devra au minimum prendre 4 mois de cours. La suite de l'apprentissage et pas des moindres, s'effectue au quotidien, n'est ce pas ?!
Il est certain que mon niveau linguistique a évolué en un mois et c'est en grande partie grâce aux cours. Sans les cours, juste avec la pratique quotidienne je pense que je n'aurais qu'entrevu l'évolution. C'est pourquoi je conseille fortement de suivre des cours à votre arrivée, d'autant plus si vous êtes français parce que c'est bien triste à dire mais les français sont les plus nuls et malgré cela, persistent à ne pas faire d'effort et à rester entre eux.

• Dois je regretter de m'y être inscrite ?

Absolument pas. Non seulement j'ai plus appris qu'en une année scolaire en France mais en plus cela m'a permis de rencontrer du monde (mes amis les coréens notamment) et de me familiariser avec l'accent australien à mon arrivée...

 


----------------------------------------

Pour mon dernier jour, j'avais préparé et amené à l'école un cake aux olives (aux alures de quiche car je n'avais pas de moule) et du Muscat étant donné que tout le monde me voit comme une poch' j'étais obligée... Habituellement, à chaque départ d'un élève c'est ce que l'on fait, mais cette fois ci, moi j'ai voulu inviter les secrétaires qui ont toujours étaient super avec moi et elles ont amené des milliers de paquets de chips, de boissons, le top ! Très touchant. Elles m'ont même dit que je pouvais encore venir aux activités proposées par l'école tant que je restais sur Melbourne, adorable. Après que tout le monde m'ait souhaité une bonne continuation, je ne vous cache pas que j'étais triste de partir...

 

...mais en réalité, je ne suis pas vraiment encore partie, car l'après-midi même, nous sommes retournés à l'école après avoir acheté un assortiment de vrais fromages au Victoria market. Délicieux moment, que dis-je, véritable renaissance. J'étais incontestablement en manque de fromage !

 

 

NB : J'avais oublié, mais $40 de caution pour les manuels scolaires nous sont rendus si nous n'y avons pas écrit dessus, cool.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

(30/10/12) : Excellent job cleaner

Longuuuue histoire riche en coïncidences qui m'a permis de trouver un job en tant que femme de ménage, ou "cleaner" ça sonne mieux, ou devrais je plutôt dire qui m'a permis de rencontrer une personne capable de me proposer un boulot ponctuel ! C'est plutôt ça. Et c'est incroyable !
Il s'agit de l'étudiant de 32 ans dont je vous ai déjà parlé, qui m'avait contacté suite à mon annonce sur Gumtree car il désirait en apprendre plus sur la culture française pour l'enseigner à ses élèves lors de ses cours (à ses heures perdues, il est aussi professeur) ! Je l'ai donc rencontré à 2 reprises à ce sujet et c'est lors de notre seconde rencontre que totalement par hasard, je lui dit que dans l'après-midi j'avais rencontré un particulier pour du ménage quelques heures par semaine, qu'il m'a dit que si je voulais faire ce genre de travail il pouvait m'aider...
Heureuse coïncidence, il a monté une entreprise de ménage à domicile il y a quelques années de cela, qu'il gère en parallèle de ses cours au détriment de son temps personnel et de ses heures de sommeil (en moyenne 3h par nuit m'a t-il dit) ! Tel est le destin d'un business man. Il m'a donc aussitôt embauché et préparé dans les jours qui suivirent, un contrat de travail afin que je sois assurée en cas de problèmes notamment durant les déplacements de mon domicile au domicile du client. Payée $20 de l'heure, tout mon équipement de l'Excellent Cleaner est fourni ainsi que la tenue sponsorisée adéquate, mais également le repas ! Autant vous dire que tout se passe on ne peut mieux pour moi ! Ce job me permettra non seulement de payer mon loyer pour ces 3 semaines mais également de mettre de l'argent de côté. Tout bénèf' !

Écrire commentaire

Commentaires : 0

(29/10/12) : Le voici, le voilà...avec moi !

Ta da dam.... Je vous présente Mathieu, un cousin éloigné que je ne connaissais pas mais ai le plaisir et la chance de rencontrer en Australie !!! Si c'est pas ahurissant ça.

Il a mon âge (je suis l'aînée, niark les femmes d'abord c'est bien connu!), mais aussi les mêmes intérêts que moi (voyages, photo, fête...), un équipement du voyageur égal au mien (et c'est peu dire), l'accent du sud chantonnant qui fait que même les français sont ahuris lorsqu'on parle, mais..... il est déjà aussi black qu'un maghrébin et je suis plus blanche qu'une aspirine à côté de lui. Seul ce point compte, j'ai donc décidé de la renier dès à présent !

 

Bref, j'ai rencontré un cousin et l'on risque de sacrément bien s'entendre, pendant ces 3 semaines voire bien plus si affinités...

Écrire commentaire

Commentaires : 0

(27/10/12) : Tour de passe-passe dans Melbourne

Hier soir il m'est arrivé quelque chose de fou, c'était presque surnaturel. C'était comme si une force supérieure avait réalisé que je n'avais qu'une envie rentrer à l'appart : il était 21h09, je n'avais pas encore mangé, j'étais en ville, je venais de finir les "cours de français" avec l'étudiant à Melbourne University et avant de rentrer à la maison pour 21h30, je devais faire des courses. C'était impossible. J'envisageais d'aller faire mes courses au supermarché à deux pâtés de maison de chez moi, bien que j'avais une flemme aïgue de marcher davantage. Alors que je traversais le centre ville en tram pour rentrer, j'ai aperçu un autre supermarché et j'ai trouvé ingénieux de faire mes courses à cet endroit.

 

Une fois dans le magasin, c'était étrange, ce magasin me rappelait bizzarement celui au coin de ma rue : l'angencement était similaire dans les rayons... ça en était presque frustrant. Mes achats finis, je voulu rebrousser chemin mais l'escalator était à sens unique, j'ai donc du sortir par l'autre côté.... Mais quand je suis sortie, je me suis rendue compte que j'étais dans un grand centre commercial et non juste un supermarché, il y avait 3 supermarchés, je ne sais combien d'étage, et comme dans mon centre commercial, la même boutique qui vend des coques d'iPhones et cette appétissante boulangerie ambulante "Breadelicious"... A l'étage c'était pareil, tout y était : la pharmacie dans l'angle, le snack japonnais, etc.

 

Une fois la sortie trouvée dans cet amas de restaurants et boutiques en tous genres j'étais......... devant chez moi ! Et vous ne pouvez vous imaginer la frustration que je ressentais à ce moment là, un mélange d'incompréhension, de fascination et d'étonnement.

 

J'en avais toujours rêvé et pour la première fois de ma vie j'ai réussi une téléportation !

Fabuleux moment.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Nainou (lundi, 29 octobre 2012 12:09)

    Genial, poua je te suis jour pour jour nainou et je reve avec toi ! C'est juste grandiose <3


(26/10/12) : Des nouvelles toutes fraîches et bien bonnes !

Après mes cours, en mode Tortue (j'appelle le mode tortue le fait d'avoir 2 sacs à dos sur les épaules, comme une tortue trimballe sa vie)je me suis tant bien que mal empressée d'aller rejoindre mon appartement et y déposer mes bagages, quel bonheur de défaire ses sacs ! Mine de rien, vivre dans son sac à dos c'est lassant.

 

Je ne pouvais pas trouver meilleur appartement : situé en centre ville, à 5min de mon école, dans un bâtiment propre et sécurisé, en coloc avec un adorable couple australien de mon âge, avec ma propre chambre et qui plus est spacieuse (grand lit, bureau, placard mural), véritable cuisine et non kitchenette... le pied ! Tout ça pour la modique somme de 120€/sem, soit 17€/nuit !! Et dire, que pour le même prix, voire plus cher, on m'a proposé des appartements bien plus petits, bien plus miteux, moins équipés, avec chambres partagés et au total 4 personnes dans l'appartement...... je ne regrette absolument pas !

Afin de réduire un peu mes frais lié à l'hébergement qui n'étaient initialement pas prévu dans mon budget, j'ai entrepris la recherche d'un job ponctuel ou a temps partiel en diffusant une annonce sur Gumtree qui n'est rien d'autre que le "Leboncoin" national. Bien évidemment tout type de personnes est à l'affût sur ce site mais j'ai eu quelque proposition honnête et descente. J'ai rencontré quelqu'un qui recherchait une femme de ménage pour quelques heures le samedi après midi, un étudiant souhaitant apprendre le français, déposer mon CV dans quelques restaurants.... pour le moment, je suis en attente de la réponse pour le ménage (verdict lundi) mais ai déjà vu à deux reprises l'étudiant et j'ai ainsi pu payer ma première semaine de loyer !
Nouvelle surprenante : mon cousin éloigné Mathieu qui a mon âge mais que je ne connais pas était à Darwin depuis un mois (à l'extrême Nord du pays), a décidé de venir me voir à Melbourne (à l'extrême Sud), plutôt que d'aller avec ses amis en Thaïlande... C'est trop fou, on ne se connaissait pas en France et on va faire connaissance en Australie ! J'adooore !! Il arrive dimanche soir et nous partagerons ma chambre pendant 3 semaines. GRANDIOSE.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

(25/10/12) : Bilan helpX

Après avoir séjourné 5 jours chez Adam, dans un village à presque 1h du centre ville de Melbourne, j'ai déménagé dans une autre maison en help exchange aussi. Hébergée chez un jeune couple qui avait 2 adorables fripouilles capricieuses de 5 et 7 ans, j'avais ma propre chambre et je ne vous parle pas de la maison en elle même : sacrée baraque design !
Le lendemain de mon arrivée c'était l'anniversaire de la plus jeune des filles : big spanish party au programme !! Et c'est peu dire. Des invités à foison, une ambiance espagnole réussie grâce notamment à la décoration, au concours de danse de flamenco, aux déguisements des invités, au buffet rassemblant les atypiques saveurs ibériques (dont la fameuse sangria mais aussi le pesto) ! Ceci dit, je vous laisse imaginer le travail que j'avais après la fête... à tel point que pour compenser, le lendemain j'étais en congés !
Contrairement à chez Adam, je me faisais mon propre repas (sauf quand le soir nous mangions ensemble), mais pouvais me servir de tout ce qu'il y avait dans les placards et frigo ! Dans mon premier helpX cela était mal vu. Donc vous voyez le helpX c'est quand même aléatoire, bien que j'ai fait 2 séjours en helpX je ne peux prétendre connaître le helpX parce que cela varie énormément en fonction des hôtes.
Cette deuxième semaine en helpX a été bien éprouvante ceci dit : entre les cours le matin de 9h à 13h je devais me lever à 7h30 mais été souvent réveillée bien avant par les hurlements des gamines ! Et la journée était loin d'être finie car a peine les cours finie j'avais juste le temps de manger avant d'attaquer les 4h de ménage dans la maison (en échange de l'hébergement et de la nourriture, c'était le deal)... Donc autant vous dire qu'à 18h j'étais à plat et n'avais qu'une envie : me ravitailler et aller au lit !
J'ai donc décidé pour les semaines suivantes de trouver un appartement, en coloc, couchsurfiing ou autre pour pas cher voire gratuit grâce au couchsurfiing mais plus de helpX, en plus des cours c'était trop. Je pense que le helpX est un bon compromis lorsque vous n'avez pas d'impératifs dans votre planning comme des cours ou un job à mi temps parce que cela permet d'être hébergé et nourrit, d'avoir ses après-midi voire week-end entiers en échange de quelques heures d'aide le matin (en général 4h ou 6h par jour).

----------------------------------------

Avant d'emménager vendredi dans mon nouvel appartement j'ai passé la nuit de jeudi en Backpackers... Honnêtement, je vous le recommande car c'est à faire je pense et pour rencontrer du monde c'est l'idéal. Ce n'est pas si excessif que cela, mais attention, certains Backpackers abusent sur le tarif alors que vous trouverez un autre Backpackers pas loin où pour le même prix le wifi et le petit déjeuner sont inclus, l'hygiène et la qualité des locaux sont incomparables. A titre indicatif, vous pouvez séjourner dans un Backpackers bien situé, bien achalandé et propre pour $160 par semaine, soit 128€ ce qui n'est pas cher !

Écrire commentaire

Commentaires : 0

(23/10/12) : À propos de la vie à Melbourne, j'ai remarqué :

  • ... que les australiens me comprennent mieux lorsque moi même je ne me comprends pas, c'est à dire lorsque je parle dans ma barbe. Bien la preuve que les anglais n'articulent pas, ah vous êtes démasqués !
  • ... qu'ici leur pétanque s'appelle "bowling", alors j'aimerais bien voir ce que ça donne quand ils jouent au bowling ! Je n'ai pu qu'entre-voir une partie de "bowling bowls" mais à ce que j'ai pu en voir, les règles sont vraiment similaires à la pétanque marseillaise, seule la taille des boules change : elles sont plus grosses et en bois je crois.
  • ... qu'à Melbourne le temps est lunatique (et on me l'avait dit) : il peut grêler le matin et faire bien chaud l'aprem ! Du coup, c'est le bordel pour choisir ses vêtements le matin, c'est simple, je nesuis jamais synchro !
  • ... que les australiens portent des costumes pour aller à l'école, tous plus immondes les uns que les autres, comme en Angleterre.
  • ... que les magasins sont ouverts jusqu'à minuit, contrairement à Montpellier où seules les épiceries marocaines peuvent nous ravitailler en bouteille de vin ou quoique ce soit d'autre, à cette heure là... Hum. En revanche ici, les resto effectuent leur dernier service à 21h30 mais attaquent à 15h... Incompréhension.
  • ... que si je continue dans ma lancée, dans une semaine j'aurais toute ma garde robe à renouveler en taille XXL ! Entre les toasts en tout genre (pain perdu avec bacon, pain de mie avec un oeuf à la poêle...) et à toutes heures, mon alimentation est encore plus calorique que d'habitude. Honnêtement, ça ne me dérange pas vraiment, pour l'instant, du moins... Parce que quand j'en viens à manger des betteraves ou une soupe avec du choux, c'est alarmant !
  • ... que j'avais besoin d'un minimum d'une journée pour me repérer après chaque déménagement... ><

Autres anecdotes personnelles :
1.   J'ai été victime d'un break cérébral lié à l'anglais, c'est à dire que pendant 24h non stop, j'étais incapable d'aligner plus de 3 mots et d'en comprendre autant... Bizarre, c'est comme si mon cerveau avait fait un rejet de la langue, suite à une overdose inhabituelle ! Mais aujourd'hui je reprends les reines en main, m0uahaha ça va speaker english comme jamais !!

2.   En allant visiter un autre appartement j'ai rencontré mon surfeur idéal qui descendait du même bâtiment, autant vous dire que je me suis tout de suite vu vivre dans cet appartement sans même l'avoir visité, juste dans l'espoir d'être voisin avec mon surfeur, sauf que... nous serons bien plus : c'est mon coloc et voisin de chambre (qu'il partage avec sa copine !). Hum, no comment ! Heureusement que l'appart était suuuper et dispo pendant les 3semaines que je recherchais, ça a compensé ma déception.

3.   Ici les françaises sont recherchées sur les trottoirs et sont payées pas moins de $800 (c'est ce que l'on m'a proposé..et que j'ai accepté ! Blague). J'ai eu aussi l'honneur d'être demandé pour poser pour la célèbre marque "Sans vêt-ments" ! Hahaha.
4.   Je suis allée visiter la "collection nationale d'opales", qui entre nous était ridicule, j'ai la même dans ma chambre, si ce n'est plus, m'enfin. J'ose espérer qu'il s'agissait d'un échantillon de la collection nationale !
5.   J'ai acheté de la crême solaire et des tongs à l'approche de l'été australien et surtout en espérant faire ainsi fuir ce vent désagréable ! M0uahaha.
6.   Je n'ai toujours pas payé un trajet en tram... Hihihi.

----------------------------------------

Le saviez vous ?

Melbourne est officiellement la ville la plus attractive et festive du monde, avant même Vancouver !! Héhé.

----------------------------------------

Écrire commentaire

Commentaires : 0

(21/10/12) : Touriste VS Voyageur

Je sais, cela peut parraître contradictoire de la part d'une étudiante en Tourisme, mais je sais que nombreux sont ceux qui se sentent davantage "en sécurité" en passant par l'intermédiaire d'une agence pour organiser leur voyage, donc no worry j'aurais toujours du travail même si je ne suis pas cliente !

Je ne suis pas sûre que tout le monde fasse la différence entre un touriste et un voyageur, pourtant pour moi elle paraît évidente, surtout depuis mon entrée dans la catégorie des voyageurs ! Héhé, j'adore cette étiquette collée sur mon front !
Un voyageur, à l'inverse d'un touriste, ne sait pas tout le temps ce qu'il va faire le lendemain et ou il va dormir les prochaines nuits, cette notion d'aventure donne du piment au séjour dans le pays (et je sais de quoi je parle) ! De même, un voyageur ne peut se permettre d'avoir des goûts de luxe et être exigeant (à moins d'avoir le budget, bien sur), mais recherche en permanence des bons plans pas chers que ce soit pour la nourriture, l'hébergement, etc, et la proximité avec les locaux afin d'en apprendre la culture.

Il faut en effet être psychologiquement prêt à se trimballer "sa vie sur le dos", à se détacher des comodités de son quotidien, à mettre un peu sa coquetterie de côté, à être amené à déménager régulièrement et savoir trouver quelques astuces pour laver son linge, acheter pratique (économique et peu encombrant)...

En général, le touriste est beaucoup moins flexible aux changements d'emploi du temps étant donné la durée limitée de son séjour. Par conséquent, le voyageur est beaucoup plus ouvert aux imprévus et propice à multiplier les rencontres. Sachez que les imprévus sont inévitables mais contribuent à enrichir vos expériences ! Un imprévu n'est pas tout le temps mauvais. Le plus important c'est de savoir s'en accommoder et tirer les fils à son avantage.
Personnellement, moi je trouve ça excitant de ne pas avoir de chez soi et être susceptible d'être partout chez soi ! C'est géant quand même de se dire "peut être demain ça sera chez moi.." ! Par contre, c'est vrai que mon étalage de chaussures me manque, je me lasse déjà des 2 paires que j'ai prise et je n'ose même pas vous parler de l'unique pull que j'ai pris et de mon gilet (un sweat) qui me sortent par les yeux... mais ça fait parti du voyage alors on garde le sourire :)

Rien ne vaut l'aventure, il n'y a pas un jour où j'ai regretté d'être partie ainsi !

Écrire commentaire

Commentaires : 0

(18/10/12) : Eloge aux australiens

Le monde à l'envers ici !
Le monde à l'envers ici !
C'est tellement incroyable cet élan d'amabilité que je suis sentimentalement forcée d'en faire un article, qui par ailleurs rassurera papa&maman ainsi que tous les voyageurs envisageant de s'y aventurer. Je n'ai jamais été dans un endroit aussi chaleureux et rassurant, un endroit où la sérénité et le respect des gens embaument l'air. À priori aucune odeur nauséabonde à l'horizon (tâta Odette, tu avais raison : le sentiment d'insécurité n'a pas lieu d'être ici) ! C'est d'ailleurs peu commun je pense mais ici le pourcentage de personnes aimables et solidaires bat tous les records. Serait-ce l'Eldorado terrestre ? Ça m'en a tout l'air.

 

Mercredi, sur le quai de la gare en attendant mon train, j'ai demandé à un homme si c'était bien la bonne plateforme : mieux vaut prévenir que guérir n'est-ce pas ?! Ceci dit, je sais maintenant que le changement de plateforme a lieu après 14h... mais quand tu n'sais pas, tu n'sais pas !! Il aurait pu simplement me répondre mais a de suite ouvert la conversation pour en savoir plus sur moi, mes origines, mon voyage, etc... il m'a laissé son numéro pour que j'appelle sa femme qui pourrait m'aider dans ma recherche d'un boulot et/ou d'un hébergement pas cher. Comme ça, au cours d'une conversation de 5 minutes à peine en attendant le train, il m'a tendu la main avec une spontanéité et une générosité sans pareille. C'est fantastique !

Et pire, une fois ma CB australienne en main, j'ai voulu tout naturellement retirer de l'argent (geste courant ici, voire vital!)... Une quantité d'options s'affichaient à l'écran mais aucune ne mentionnant "monney" ou quelque chose pouvant me mettre la puce à l'oreille. Oups ! Après un bref moment d'hésitation, j'ai demandé à la personne retirant au distributeur d'à côté, pas choquée ou inquiète pour autant, elle m'a indiqué la procédure à suivre. A aucun moment je ne l'ai vu paniquée parce qu'elle aussi était en train de retirer de l'argent ou "baver" sur le mien, si vous voyez ce que je veux dire...

Et dire que chez nous lorsque l'on accoste quelqu'un ne serait ce que pour lui demander l'heure, il recule de trois pas et craint d'être raquetté d'une cigarette, d'un SMS ou d'une pièce... Mon dieu quand j'y pense ! Il va sacrément falloir travailler sur nous même pour ne serait ce qu'arriver aux orteils des australiens !!

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Marion (samedi, 20 octobre 2012 15:02)

    Je te l'avait dit ma nainou ! Les gens sont tellement gentil que c'est impossible de revenir lol ! Sa change tellement de Racflo ou des que tu fait un pé de travers tu est jugé et rejugé ! Je t'aime

  • #2

    Geoffrey (lundi, 22 octobre 2012 17:51)

    c'est agréable de voir que tu t'en sors bien cousinnette ^^ profite bien de c'est moment la.


(17/10/12) : Déménagement

My bedroom
My bedroom

----------------------------------------

J'ai trouvé et reste ici pendant une semaine, jusqu'au vendredi 26 octobre : Où suis je ?

----------------------------------------

 

Seuls les idiots ne changent pas d'avis, n'est ce pas ?
Mon séjour à Woodend qui devait durer jusqu'au 8 novembre va être considérablement raccourci, c'est à dire que j'envisage de quitter les lieux à la fin de la semaine, probablement vendredi.
Je suis donc effectivement en train de chercher une autre famille où loger en échange d'un coup de main, une colocation ou peut être un appart.
Ce n'était pas une mauvaise expérience pour autant, disons que cela ne me convenait pas vraiment. Située beaucoup trop loin de Melbourne les 2h quotidiennes de trajet en train m'ont rapidement essoufflées (au point de m'y endormir à chaque trajets et quelque fois jusqu'au terminus...hum ><) et allégées mon porte monnaie.
Concernant le helpX en lui même, mon hôte était vraiment gentil même si j'ai bien vu que ça l'embettait que je ne comprenne pas tout le temps ce qu'il me disait ou doive me répéter plusieurs fois, sans que je lui réponde du tac au tac.
Quoiqu'il en soit, il faut savoir s'enrichir de toutes expériences quelles qu'elles soient ! Je fais partie des élites adoptant cette philosophie. Je ne regrette absolument pas mon séjour chez Adam, mais je m'en serais voulu d'y être restée.

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Pati (vendredi, 19 octobre 2012 04:48)

    C'est ça aussi d'être un kangourou !!! Rebondir... Pour avancer... Lol
    Bisous ma belle

  • #2

    tout-autour-du-globe (vendredi, 19 octobre 2012 09:30)

    J'adooooore cette définition !!! Cette fois c'est sur, ma reconversion est garantie !! =D

  • #3

    arnal.marie.48@gmail.com (dimanche, 21 octobre 2012 20:27)

    tu diras à Marion que je n'aime pas du tout, mais alors pas du tout, ce qu'elle dit dans son dernier commentaire : "... les gens sont tellements gentils que tu n'as plus envie de revenir..." : que les australiens soient gentils, soit, mais surtout que tu reviennes !!!! (lol)

  • #4

    Marion (lundi, 29 octobre 2012 13:08)

    lol Marie mais oui elle va nous revenir notre silvia avec pleins de souvenirs ! Bisous


(15/10/12) : First really australian day

"Missed her stop"
"Missed her stop"

Journée au fort potentiel de guigne. A bad day it was.

 

Pour commencer, j'ai du me lever à 6h (vous comprendrez par la suite que c'est le manque de sommeil qui m'a porté préjudice) et prendre le train pour aller à Melbourne où j'avais cours. J'ai donc acheté un aller-retour pour la journée. Je ne suis pas arrivée en retard pour ma rentrée, jusque là tout va bien. C'est à la fin des cours à 13h que tout s'est gâté...

 

J'avais un train à 13h15 et me suis dépêchée, c'était faisable étant donné la proximité du lycée et de la gare. Toutefois, dans ma hâte furtive, j'ai vidé mes poches dans une poubelle, mouchoirs, vieux tickets de transport et paquet de chewing-gum devenant encombrants. Je me mords encore les doigts d'avoir volontairement jeté mon ticket de train, oubliant qu'il n'était pas usagé et allait me servir pour rentrer. Je m'en suis rendue compte en route mais j'ai décidé de prendre le train quand même et de feinter auprès des contrôleurs toujours présents. Résultat j'ai râté ce train dans lequel j'envisageais de frauder. Banal me direz vous, mais la suite est assez peu commune. Après avoir racheté un ticket j'ai pu embarquer mais.....me suis endormie et surtout réveillée 3 stations après mon stop ! Don't worry, à mon arrivée en gare mon train était à quai, j'ai donc couru malgré le peu de chance qu'il y avait que je l'ai. Chance anéantie au moment où j'ai senti des goûtes perler de mon sac...... PANIQUE TOTALE. Tout ce qu'il contient craint l'eau : PC, appareil photo, carnet de voyages, livres de cours, etc ! Le karma s'abattait sur moi on aurait dit ^^ Bref, perdue au milieu de nulle part où le prochain train ne passait qu'une heure plu tard et ne voulant plus dépenser un centime pour masquer mes étourderies, j'ai voulu essayer de faire du stop après m'être renseignée sur ma direction (le pire aurait été de m'éloigner encore plus, n'est ce pas ?!!). Une gentille Madame m'a expliqué qu'on pouvait me donner un autre ticket si j'avais râté mon train ou en l'occurence mon stop. C'est ce que j'ai fait et j'ai donc attendu le prochain avec mon ticket "Missed her stop". Mais, il y a toujours un mais et je ne sais pas jusqu'à quand hélas, je ne savais pas qu'il fallait changer de plateforme et retourner sur celle où j'étais arrivée, dans l'autre sens (illogique donc mais je n'étais plus à cela prêt). Le train m'est donc passé sadiquement sous le nez une 3ème fois. Un brin désespérée je suis retournée voir "Madame Gentille de l'accueil", pour qu'elle me confirme la plateforme de départ pour le prochain train, qui lui était dans 20min. Ayant probablement eu pitié de moi elle m'a adorablement offert une Froggies barre chocolatée fourrée à la menthe pour me réconforter (ce n'était pas formidable mais le réconfort était là alors je l'ai mangé et avec le sourire!).

 

Après cette journée forte en rebondissements et péripéties, un miracle se produisit : j'ai pu ENFIN prendre mon train et rentrer...avec seulement 3 heures de retard.

 

Je précise que cette après-midi là je devais travailler en helpX, c'était mon premier jour.

 

So, it was a first bad day but keeping smile.

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    BIANCHI Marine (mardi, 16 octobre 2012 00:32)

    Hey Sylvius!
    J'ai été mise au courant sur facebook que tu faisais une sorte de carnet de voyage pour ta venue en Australie et je trouve ça super sympa vraiment! Du coup je n'ai pas pu m'empêcher de venir faire la petite fouine (ce qui, je suppose, est le but.) Alors j'te souhaite un très agréable voyage, reviens avec des souvenirs plein la tête et surtout profite bien de ce merveilleux pays! Jt'embrasse ma ptite Sylvia! A bientôt :)

  • #2

    Babosa (mardi, 16 octobre 2012 15:00)

    Wa mais t'as la guigne pire que moi au Mexique ! Ma pauvre, eso es Australia :D ! Profite, même de ces moments de poisse, après tu en rigoleras bien ! Besitos, cuidate mucho

  • #3

    tout-autour-du-globe (mardi, 16 octobre 2012 19:47)

    Oh mais ne t'inquiètes pas pour ça vieja, j'en rigole même pendant, c'est tellement fouu ^^

    Merci beaucoup Marine pour ton message encouragent !! C'est vraiment gentil. Mais, t'es en Australie aussi ??! Commme tu me dis "ta venue", c'est ce que je comprends :))

    Bisous les girls ;P

  • #4

    Pati (mercredi, 17 octobre 2012 20:59)

    Wahouuuu ! Quelle journée de dingue !
    Prends le temps de réfléchir plusieurs fois à l'avenir !
    Prends soin de toi !
    On t'embrasse bien fort !


(14/10/12) : Arrival day

Kinda Beach ; Melbourne
Kinda Beach ; Melbourne

- 1ère impression ?

Ville immense mais silencieuse. Même la respiration des gens ne me parvenait pas aux oreilles. Un deuil général ? Non je ne pense crois pas, il s'agit tout simplement de ce que l'on appelle communément le respect des autres mais cette valeur tend à se perdre n'est-ce pas ? Ici, les gens respirent la joie de vivre et sont extrêmement sereins et spontanément dévoués même auprès des étrangers.

 

- Qu'ai-je fais à mon arrivée ?

Une fois sortie de l'aéroport et arrivée dans le centre ville, je suis allée repérer où était mon école et comment je pouvais m'y rendre le lendemain. J'ai très vite trouvé donc je suis allée à la plaaaaaaaaaaaage !!! Il n'y avait pas encore de surfers, zut ! Mais c'était tellement plaisant de se retrouver en tee-shirt les pieds dans le sable un 14 octobre, je vous laisse imaginer... Par contre, le tram ici ce n'est pas tout simple, du moins ça ne l'a pas été pour moi ! Non seulement il faut faire attention au sens de circulation étant donné qu'ils roulent "à l'envers" mais en plus ils s'arrêtent au milieu de la route étant donné que les voies de tram sont au milieu de la circulation routière, j'en ai d'ailleurs raté plusieurs à cause de ça pour la simple et bonne raison que je ne pensais pas qu'ils s'arrêtaient pour moi ! Les chauffeurs ont du me maudire haha, tant pis, ils n'avaient qu'à ouvrir la porte ou me faire un signe, nah. Du coup je suis partie à pied mais avec presque 20kg sur le dos ça a vite fait long... à mi chemin, ne pouvant plus faire un pas j'ai pris un taxi :)

 

J'ai rejoins Woodend, la ville à 40 min de Melbourne, où je serais hébergée en helpX (help exchange) pendant 1 mois. Mon hôte s'appelle Adam, il vit seul à priori mais a une bonne expérience dans le helpX et reçoit sans cesse des jeunes qui voyagent grâce à ce concept d'entraide. D'ailleurs à mon arrivée, il y avait un couple d'allemands qui partait le lendemain pour Perth, aussitôt "remplacés" par une canadienne de passage pour quelques jours seulement.

 

- Les australiens sont ils aussi aimable que ce qui se dit ?

Sans aucun doute. Combien de fois m'a t-on proposé de me céder sa place dans le tram en me voyant chargée comme une mule avec mon sac sur le dos ? Combien de fois était-ce une grand mère ? Beaucoup trop souvent comparé à la France. Les australiens font preuve d'un respect fou, ils sont non seulement très ouverts aux gens mais aussi très disciplinés et serviables. Nous devrions en prendre de la graine, je vais écrire à François pour qu'il impose un stage en Australie à ses citoyens... ;)

 

- L'accent est-il difficile à comprendre ?

Honnêtement je n'ai pas vu la différence, je comprends autant un Britannique qu'un Australien... Par contre, je crois qu'eux me comprennent moins bien... That's a problem ^^'

 

- La vie est-elle chère ?

C'est de la foliiiiie !! En un jour, que dis-je, quelques heures depuis mon arrivée, j'ai dépensé preque 35$ soit un peu moins de 30€ uniqument pour les transports en commun ! Je vais voir pour prendre un ticket de train au moins ou à la semaine mais à la semaine j'ai vu que c'était par exemple la modique somme de 68,50$ !!! Glups.

 

- Qu'est ce que ça peut bien faire comme cri un kangourou ?

Je ne le sais pas encore mais j'ai d'ores et déjà pu les voir. D'ailleurs à ce propos, je ne souhaite désormais plus me ré-incarner en mouette dans ma seconde vie mais en kangourou c'est décidé. LOL

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Pati (mercredi, 17 octobre 2012 21:03)

    Oui une réincarnation en kangourou c pas mal... Mais... Ça doit être lourd de sauter avec un bébé au quotidien dans la poche ventrale ! Lol
    Plein de bisous